Fides, Spes et Caritas

IMG_7596

Hier soir, alors que nous ne l’attendions pas si tôt, la fumée blanche a bouleversé le monde.

Comme je vous l’avais dit ici, je me sentais très proche de Benoît XVI, mon pape. Celui de ma jeunesse. Alors, pensez-vous, le suivant, je l’attendais au tournant. Le conclave, je l’ai suivi avec beaucoup d’attention, et finalement surtout beaucoup de curiosité.

Et puis voilà, la fumée blanche.

Hystérie, stress. Mettre la télé à fond. Tweeter comme un forcené. Envoyer des SMS à son père coincé dans les transports en commun. L’attente. Déboucher une bouteille. La finir à deux sans s’en rendre compte. Et enfin, Jean-Louis Tauran qui sort sur le balcon. Dans ma tête, c’était « Allez, pas un italien, pas Scola, il a un nom à sortir de la série Borgia. Quelqu’un d’autre. Allez, Ouellet, il a l’air cool lui ! »

Et puis le cardinal Tauran, avec une voix bizarre, un mouvement de tête bizarre, annonce Bergolio. Bergoquoi ? Mais c’est qui ce planqué ? Jamais entendu parler. Tiens, il a choisi Francesco. Premier du nom ? Personne n’avait jamais eu l’idée ? Marrant ! Un nouveau François Ier. Ça va rappeler des mauvais souvenirs aux Gardes Suisses ça. Et il est argentin. Tiens, ça lui fait au moins un bon point : il n’est pas européen. Il est jésuite. Certes, et alors. Bon, en attendant, il a quelle tête ?

Lorsqu’il est arrivé au balcon, j’ai cru à une blague. Quoi, mais c’est quoi cette tête ? En plus, avec ces lunettes, on le croirait sorti du XIXe siècle1. C’est quoi ce pape à l’ancienne ? Et il ne bouge pas, il a l’air complètement paumé. Et tiens, c’est bizarre, il est tout en blanc.

Et puis il se met à parler. Regardant sur le site internet du Vatican, je n’avais pas de traduction2. Mais il a paru d’un coup très à l’aise. Souriant. Et il a l’air d’avoir fait une blague3. Et là, quoi ? Il se penche, il regarde le sol, et la foule jusque là hystérique de la place St.  Pierre se tait. Plus un bruit. Le pape prie. Il bouleverse le protocole pour prier simplement en silence. Je suis ébahi.

IMG_7597

Dans la suite de la soirée, les infos commencent à pleuvoir sur ce nouveau pape argentin d’origine Piémontaise, fils de cheminot, chimiste de formation, et surtout humble parmi les humbles. Tous les témoignages convergent : il a toujours fui les honneurs, la pompe, pour vivre une vie humble et pauvre, vendant son évêché pour se contenter d’un modeste appartement partagé avec un ancien évêque âgé, prenant le bus et le métro, cuisinant lui même ses repas. Visitant les malades, lavant les pieds des malades du SIDA, dormant à l’occasion dans les bidonvilles.

Et ce matin, le récit de ses premières heures à la tête de l’Eglise catholique. Après son apparition au balcon, il a repris le bus avec les cardinaux et est allé diner avec eux. Ce matin, il est sorti du Vatican pour aller prier dans la chapelle d’une des basiliques de Rome. Il est ensuite allé chercher ses effets personnels et régler lui-même sa note là ou il avait résidé quelque jours, le tout en refusant la Mercedes pour prendre une voiture passe-partout, en dédaignant les mules rouges et la croix en or pour garder son humble croix d’évêque.

IMG_7595

Et c’est là que l’on comprend les bizarreries d’hier : il n’a pas mis la mozette d’hermine, n’a pas voulu mettre l’étole avant la bénédiction, pour apparaitre tel qu’il est et qu’il souhaite rester : simple, et humble. Plus encore, il s’est présenté comme l’évêque de Rome, s’adressant en italien au peuple de Rome, refusant donc toute distinction particulière au pape, mis à part la calotte blanche. Il s’inscrit de ce fait dans la ligne directe de Jean-Paul Ier abandonnant la tiare au profit d’une mitre. Tout cela ne va pas sans rappeler les mots de Benoît XVI : “Un humble ouvrier dans la vigne du Seigneur.”

Je dois vous avouer, moi qui n’attendais plus grand chose de nouveau après les deux géants que furent Jean-Paul II et Benoît XVI, je remercie le Saint-Esprit d’avoir su déjouer les pronostics pour nous donner cet homme-là. Car lorsque Benoît XVI n’a cessé de nous enseigner la foi, lorsque Jean-Paul II a cherché à redonner au monde l’espérance, François vient nous enseigner la charité.

La foi, l’espérance et la charité. Fides, Spes et Caritas.

Les trois vertus théologales. Tiens donc ! L’Esprit-Saint fait de l’esprit. Mais que c’est porteur de sens ! Quel message aux hommes ! Souvenez-vous, je vous avait déjà cité le chapitre 13 de la 1ère lettre de St. Paul aux Corinthiens :

“Ce qui demeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est la charité.” – 1 Corinthiens 13, 13

La plus grande des trois, c’est la charité”. Quel beau message d’avenir ! Que nous réserve donc ce pape ? Dieu seul le sait. Et je lui dis déjà merci.

IMG_7594


1. Oui, je sais, mes connaissances historiques sont plus qu’approximatives. [←]
2. J’ai d’ailleurs cru comprendre que j’ai bien fait, vu le niveau de la traductrice de TF1.[←]
3. Les cardinaux sont allés (me) chercher au bout du monde. [←]

Publicités

6 commentaires sur “Fides, Spes et Caritas

  1. Caro dit :

    Merci pour ce billet qui est l reflet de mes pensées….

  2. François le pape normal? Au moins, lui, il ne fait pas semblant (pas comme un autre François)

    • jjdandrault dit :

      Je n’en ai pas parlé pour ne pas politiser le billet, mais effectivement, ça semble être ça.
      Tu as raison, la différence entre les deux semble être entre quelqu’un qui préfère réellement la simplicité, et quelqu’un qui cherche à s’en donner l’air pour se démarquer de son prédécesseur. Bien vu !

      • therealistic dit :

        Je ne suis pas d’accord avec la majorité des décisions du french François, loin de là. Mais cette manière de systématiquement lui racher dessus, c’est lamentable! Après tout c’est le président et on lui doit un minimum de respect rien que pour cela (en plus ne lit on pas dans l’évangile « toute autorité vient de Dieu »??? vous êtes un peu incohérent).
        Lachez deux secondes votre haine ou votre rancoeur personnelle (on en vient à ne même plus savoir ce que c’est!) pour vous réjouir sincèrement que Rome ait un nouvel évêque.

      • jjdandrault dit :

        Bonjour ! Merci de nous rappeler à l’ordre parce qu’en effet, il est parfois difficile de faire soi-même la part entre la critique constructive et le laisser-aller au mépris.
        De fait, le fait que le pape François soit arrivé est effectivement une très bonne nouvelle, ce que j’ai essayé de traduire dans cet article 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s