Et maintenant ?

941544_528615547201415_1863864687_n

Face à la déchristianisation du Vieux Continent, l’Eglise, en la personne de ses évêques et de ses papes, nous encourage à donner l’exemple. Elle nous exhorte à être toujours plus saints. Face à la perte de valeurs et de foi de notre pays, le seul moyen de lui rendre est de lui donner envie de nous ressembler, de lui montrer que notre foi nous recentre sur l’Essentiel, et nous rend heureux. C’est l’évangélisation par l’exemple, finalement.

Aujourd’hui, ce n’est plus seulement la foi que la société perd, ni même les valeurs éthiques qui nous sont chères, mais bien ce que nous n’aurions pas pu imaginer il y a peu : l’identité biologique, la différence des sexes, l’importance de la famille. Cette loi Taubira, même si elle ne changera pas notre quotidien, est symptomatique d’une société qui veut s’affranchir de toutes les règles, qui ayant fini de déconstruire les interdits sociaux, voudrait s’affranchir des lois naturelles, biologiques.

Alors nous avons manifesté. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir – et même beaucoup plus. Nous avons inondé le pays de tracts que l’on retrouve encore à chaque coin de rue. Nous avons mis des millions de personnes dans la rue. Mais la loi est passée. Et il sera très difficile de l’abroger. Alors si la Manif Pour Tous restera un formidable réseau qui se mobilisera à la vitesse de l’éclair pour les combats à venir, elle ne peut plus rien faire pour sauver le mariage. C’est triste, mais c’est un fait.

Alors, de même qu’il ne nous reste plus que l’exemple, la sainteté pour donner aux autres l’envie d’avancer dans la foi, je crois fermement que c’est par l’exemple que nous pourrons transmettre aux générations futures ce que la société ne veut plus transmettre : la beauté de la famille.

Car si l’argument si souvent entendu que beaucoup de familles hétéroparentales sont violentes a une valeur rhétorique nulle, c’est peut-être une des choses qui donnent envie à la société de croire que l’hétérosexualité n’est pas une norme, qu’elle n’est pas plus naturelle qu’autre chose. Nombreux sont ceux qui ne voient plus en la famille traditionnelle qu’un amas de conventions et d’hypocrisies, un cache-misère finalement. Alors il me semble que “On ne lâche rien” devrait en premier lieu s’appliquer à la volonté de chaque homme, de chaque femme de construire un foyer aimant, épanouissant. A la volonté de chaque couple d’élever ses enfants de son mieux, en rayonnant d’un amour fécond. Car c’est le seul moyen de transmettre ce qui nous est cher : montrer sa beauté.

Et les jeunes non plus ne doivent rien lâcher. Chaque jeune qui s’est engagé à fond pour la Manif – et Dieu sait combien il y en a eu, chacun de ces jeunes doit vouloir fonder une famille à la hauteur de ses convictions. Chaque jeune a la responsabilité, dans ses histoires de cœur, de chercher la sincérité, la vérité, de refuser la facilité. De mettre en accord ses combats dans la rue et dans ses actes au jour le jour. De chercher la cohérence profonde entre sa pensée et ses actes. Chaque jeune aura enfin la responsabilité de choisir avec discernement la personne avec laquelle il va passer le reste de sa vie. Ce sera bien plus fertile que de faire le zouave à Roland-Garros !

Hier, c’était la journée nationale du port du sweat de la Manif Pour Tous. Lors de mon footing dans un parc, j’ai croisé un papa, une maman et des enfants abordant fièrement leurs polos de la Manif. J’aurais préféré qu’ils n’abordent pas ce logo, mais que le père ne gueule pas sur ses gosses comme du poisson pourri.

Et les jeunes gens qui se sont mariés à la mairie avec leur sweat de la Manif, à qui je souhaite tout le bonheur du monde, ne feront véritablement valoir leur engagement que s’ils fondent un foyer heureux, s’enrichissant mutuellement, et éduquent leurs enfants en leur donnant tout ce dont ils ont besoin. Ils prouveront alors que leur altérité apportera quelque chose de plus que l’amour.

Une véritable famille apporte plus que l’amour, nous l’avons dit et répété. Mais elle doit quand même l’apporter. Alors n’oublions pas :

“S’il me manque l’amour, je ne suis rien.” – 1 Corinthiens 13, 2

6a00d83451619c69e201901c11dd6d970b-400wi

Publicités

6 commentaires sur “Et maintenant ?

  1. Yogi dit :

    > « Chaque jeune a la responsabilité, dans ses histoires de cœur, de chercher la sincérité, la vérité, de refuser la facilité. De mettre en accord ses combats dans la rue et dans ses actes au jour le jour. De chercher la cohérence profonde entre sa pensée et ses actes. Chaque jeune aura enfin la responsabilité de choisir avec discernement la personne avec laquelle il va passer le reste de sa vie. »

    Ca tombe bien, c’est exactement la revendication des homosexuels, et c’est l’objectif du mariage pour tous.

  2. http://latableronde.wordpress.com/2013/04/23/resistant-marie-toi/

    (mon commentaire n’est pas très tendre, mais dis-toi bien que c’est sans animosité de ma part 🙂 ; suis juste du genre à ne pas mâcher mes mots)

    Sinon, pour ton article : pas besoin d’être chrétien pour aspirer à être un exemple ; il suffit d’être homme de bonne volonté, comme Gandhi ou Vinoba. Et l’évangélisation par l’exemple ne date pas d’aujourd’hui ; déjà, François d’Assise disait : « Prêchez l’Evangile à tout instant. Au besoin, servez-vous des mots ! »

    Je passe sur ta simplification de la perte dédites valeurs (la déconstruction des normes va de pair avec le post-modernisme qui a émergé dans les années 70, l’existence des lois naturelles n’est plus si évidente que cela depuis le positivisme et le développement des sciences, etc). En plus, tu entres complètement dans le raisonnement de nos détracteurs : tu crois vraiment que c’est parce qu’il y a de familles méchantes que l’on veut déconstruire la famille ? Au risque de te vexer, je te conseille d’aller mettre le nez dans les écrits des théoriciens du gender, du queer et cie. Sans être une spécialiste, je peux te dire que le problème de vient pas de là, mais du fait (entre autres) que certaines personnes ne se reconnaissent pas dans l’hétérosexualité, et préfèrent déconstruire cette norme plutôt que se considérer – et s’accepter – comme différents.

    On n’est pas obligé d’adhérer à l’action des hommen d’hier ; personnellement, je ne fais pas partie de groupies des hommen, et je trouve que le ‘Hollande démission’ n’y avait pas sa place. En revanche, les qualifier de ‘zouaves’, j’avoue avoir un peu de mal : d’accord ou pas d’accord, ce qu’ils ont fait là est une gigantesque opération de com’ dont le monde entier parle (sauf la France, bien sûr), et qui peut réveiller certaines consciences, ou au moins attirer leur attention. Et il leur a sans doute fallu un certain cran – et un cran certain – pour le faire. Même si ce n’est pas ce moyen de combat que l’on choisit, il me semble extrêmement mal venu de les critiquer (ils ne font de mal à personne). Par ailleurs, que sais-tu de la fertilité de leur action ? Semen est sanguis christianorum, disait Tertullien, à propos de la mort des martyrs qui semblait bien vaine. Bon, va pas croire que je compare ce gars à un martyr ! Je veux simplement dire qu’il a peut-être semé qlq chose, tu ne peux pas savoir.

    Après, tout ce que tu dis sur le mariage, c’est bien beau, mais enfin, nihil novi sub sole, hein, rien de plus que ce que l’Eglise enseigne depuis des lustres. Ce n’est pas parce que la loi Taubira est passée que les familles chrétiennes doivent tendre à la sainteté, mais simplement parce que c’est leur vocation.

    Chacun fait ce qu’il peut, à son niveau.Tu ne peux pas juger, et encore moins préjuger de la qualité de leur action. Le jeune couple marié avec leur chandail restera un exemple, par leur action et par l’idéal qu’ils ont le mérite de revendiquer, et cela n’est pas subordonné à la réussite de leur couple. Quant à la famille croisée dans le parc,on verra quand tu seras père, toi, si tu ne te fâches pas contre tes gamins ; tu verras alors que crier sur un enfant peut montrer (en plus d’une certaine dose d’impatience) l’amour que l’on a pour son enfant en voulant l’empêcher de faire des bêtises.

    Alors non, ce n’est pas la fin. Le combat continue. Je te l’accorde, nous devons d’abord être exemplaires dans nos familles. Mais cela est notre vocation, indépendamment de ladite loi Taubira. Cela ne suffit pas. Au risque de te déplaire en utilisant ce (gros) mot : nous devons aussi résister. Loi passée ou pas, nous ne nous arrêtons pas aux faits. Jésus a dit de belles choses, a donné de beaux enseignements, a été vraiment exemplaire, mais maintenant, il est mort. C’est triste, mais c’est un fait. C’était un vendredi, tu te souviens ?

    Le dimanche suivant, Il ressuscite.

    • jjdandrault dit :

      Déjà merci pour ce commentaire 😉
      Je suis tout à fait d’accord que ce que je dis n’a rien de nouveau, je n’ai pas la prétention de l’avoir inventé 😉 Et il est vrai que ça ne suffit pas. Mais c’est absolument nécessaire, et il me semble que, surtout du côté des jeunes, il y a beaucoup de progrès à faire. J’essaye donc de le rappeler !

      Je dois aussi avouer que je ne comprends pas les gens qui continuent à manifester contre la loi Taubira, votee et promulguée, qu’on ne pourra pas retirer. Je pense que la force de la Manif lui permettra de s’opposer bien plus rapidement à la suite, pour la bloquer. Mais pour le mariage, c’est fini.

  3. Mais attends, tu n’es pas veilleurs ? Pourquoi veilles-tu ? Contre la loi Taubira ou bien contre ce dont elle n’est qu’un symptôme ?
    Par ailleurs, ne sais-tu pas que tout n’est pas joué avec cette loi ? Qu’il y aurait bientôt d’autres combats à mener, dont certains découlent directement de cette loi ?
    Honnêtement, je ne te comprends absolument pas. Tu te revendiques veilleurs, tu te rattaches au courant de l’écologie humaine, et pourtant tu ne considères pas que toutes ces questions sont liées et qu’en fait il n’y a qu’un seul combat à mener. Désolée mais je me trouve dans l’incapacité de saisir ton raisonnement (je sais, jme répète … ^^).

    • jjdandrault dit :

      Ah mais si, il y a d’autres combats à mener, je me bats contre toute l’idéologie sous-jacente ! C’est le point particulier de la loi Taubira qui est passé … Je me battrai à fond contre la PMA et la GPA … Mais j’arrête de manifester contre la loi Taubira.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s