La parole permet-elle de communiquer ?

IMG_8664

En quittant la prépa en cette fin d’année scolaire, je dis adieu à un certain nombre de choses, y compris à la traditionnelle dissertation tripartite à la française. Cette année, le thème du cours de Français-Philosophie était pour tous les élèves de prépa scientifique La Parole. Cette problématique n’étant pas du tout évidente au premier abord, contrairement aux thèmes des années précédentes (Le Mal et La Justice), dont tout le monde peut dire quelque chose sans avoir suivi le moindre cours sur le sujet. En cela, cette thématique était assez intéressante. Je vous transmets donc mon dernier devoir à la maison, fruit d’un assez long travail je dois dire, qui peut forger un aperçu de la thématique tout en donnant une idée des contraintes assez particulières de l’exercice demandé en classe préparatoires, respectées scrupuleusement ici. Ce dernier se fait presque obligatoirement en trois parties, et s’appuie essentiellement sur trois œuvres fixées par le programme, auxquelles il faut faire référence dans chaque sous-partie. Cette copie n’est pas un exemple à suivre – bien que j’aie eu une bonne note, sinon je n’aurais pas osé vous la montrer –, encore moins un corrigé, mais peut vous donner une idée. Voici le texte retranscrit tel quel – j’ai simplement mis en évidences les différentes parties pour faciliter la lecture. Lire la suite

Publicités

Sortir de la crise : mais à quoi bon ?

Chefs d’états européens cherchant comment sortir de la crise.

Titre choc, je vous l’avoue. Et ça se comprend. Le rêve de tout économiste, de tout homme politique, de tout européen ne semble-t’il pas être devenu de survivre à la crise, de sortir de la crise, d’en finir avec ce pessimisme boursier, de pouvoir retourner à la normale, i.e. au mode de vie que nous avions avant la fatale date de 2007 et de ses subprimes ? Ce rêve est la conséquence logique de la souffrance engendrée par les taxes qui pèsent sur le dos de tout français, de tout espagnol, de tout portugais, de tout grec. Mais pourquoi donc cette crise ?

Je ne suis pas économiste, et je peux même dire que mes connaissances de ce domaine sont proche de zéro. Mais je suis citoyen, et je m’informe, ce n’est pas si mal, si ? En lisant des articles économiques, les journaux et en étant attentif à toutes sortes d’informations relatives au monde économique, on se rend aisément compte à quel point le modèle capitaliste est vain par construction. Si vous avez le courage (et le temps), le visionnage de cette vidéo rend compte du problème. J’ai quelques réserves concernant le point de vue politique donné par Etienne Chouard, bien plus pessimiste que Machiavel, mais son récit et surtout les clips insérés dans l’interview sont très éclairants sur le monde économique qui nous gouverne. Lire la suite